Stages

  Les stages en Licence (L3)

Observation et initiation dans une entreprise culturelle

La durée du stage effectué par l’étudiant dans l’institution culturelle de son choix (après avoir obtenu l’accord de l’équipe pédagogique) est d’une durée de deux mois et demi (10 semaines) à compter de la fin des enseignements du second semestre. Au cours du stage, l’étudiant devra observer le fonctionnement des différents services de l’entreprise culturelle choisie.

Il devra particulièrement noter les particularités et les difficultés qu’il pourra rencontrer. Il profitera de cette première expérience pour recueillir informations et questionnements et accomplir une première mission sur le terrain.

Lorsque l’étudiant(e) a trouvé son stage, il doit :

- Faire valider le sujet par le responsable des stages.
- Remplir la « fiche relais stage à renseigner » qui permettra au Service Administratif d’établir la convention de stage en trois exemplaires qui devront être impérativement signés respectivement par le Doyen de la Faculté d’Economie et de Gestion, l’Enseignant responsable des stages, l’étudiant et l’entreprise d’accueil, avant le départ en stage de l’étudiant.
Rapport de stage

A l’issue de ce stage en entreprise, l’étudiant devra rédiger un rapport où il consignera les résultats de son observation et de sa mission : description de l’organisation, de son mode de fonctionnement, de son environnement et bilan sur la mission remplie. Ce travail sera encadré par un des membres de l’équipe pédagogique et/ou un intervenant professionnel.

La recherche des stages en Licence est effectuée à la fois par l’étudiant et les membres de l’équipe pédagogique chargés de l’encadrement. A cet effet, un annuaire des stages effectués par les précédentes promotions est exploité ainsi qu’un recueil de toutes les propositions de stages effectuées par les professionnels.

Le suivi des stages est assuré par les responsables de stage de licence sous la forme d’échanges de courriers (livret d’appréciation de stage), contacts téléphoniques, voire visite dans l’entreprise d’accueil.

L’étudiant est encouragé à effectuer un stage à l’étranger.

  En Première Année Master

Renforcer l’expérience sur le terrain

La durée du stage effectué par l’étudiant dans l’institution culturelle de son choix (après avoir obtenu l’accord de l’équipe pédagogique) est d’une durée minimale de quatre mois (16 semaines) à compter de la fin des enseignements du second semestre.

Ce stage a pour but de renforcer l’expérience sur le terrain. Les objectifs correspondent à ceux d’un stage de production accepté par l’équipe pédagogique et un tuteur de l’entreprise culturelle.

Le sujet de stage est à négocier entre l’étudiant, l’entreprise d’accueil et l’équipe pédagogique : l’entreprise d’accueil désigne un tuteur professionnel et l’équipe pédagogique de l’IUP AIC désigne un tuteur enseignant qui sont chargés respectivement de l’encadrement de l’étudiant.

Le Mémoire Recherche et Action développe le compte rendu et l’analyse de missions conduites par l’étudiant, le poste occupé, les responsabilités confiées et constitue la synthèse d’un travail de recherche mettant en perspective l’expérience professionnelle vécue en exploitant la formation théorique reçue. Il fait l’objet d’une soutenance devant un jury comprenant au moins deux membres de l’équipe pédagogique de l’IUP AIC (dont le Directeur de Mémoire).

  En Deuxième Année Master

Amorcer  un choix stratégique dans le cadre de son futur projet professionnel

La durée du stage effectué par l’étudiant dans l’institution culturelle de son choix (après avoir obtenu l’accord de l’équipe pédagogique) est d’une durée minimale de cinq mois (20 semaines) à compter de la fin des enseignements du second semestre.

L’étudiant doit amorcer par l’intermédiaire de ce stage un choix stratégique dans le cadre de son futur projet professionnel en concertation avec l’équipe pédagogique.

Lors de ce stage, l’étudiant doit participer de manière active à une ou plusieurs étapes de l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet culturel au sein d’une équipe de projet.

Ce stage sera évalué à partir de la professionnalisation de l’étudiant et ce, à partir de la cohérence et la pertinence du projet, l’aspect gestionnaire, l’aspect relationnel et partenarial avec le tissu culturel. Un projet individuel conduit seul par l’étudiant pourrait rentrer dans le cadre de ces objectifs. Un Mémoire de fin d’études devra être élaboré par l’étudiant. Celui-ci constitue la synthèse d’un travail de recherche mettant en perspective l’expérience professionnelle vécue, mettant en valeur la mission remplie par l’étudiant au sein de l’entreprise d’accueil et exploitant la formation théorique reçue. Ce Mémoire peut prendre appui sur des travaux de recherche initiaux effectués dans le cadre de la 1ère année de Master. Il fait l’objet d’une soutenance devant un jury composé d’au moins trois membres, comportant obligatoirement un représentant du milieu professionnel de la Culture.

Au delà de ce stage et de ce mémoire, l’étudiant devra intégrer cette démarche dans une stratégie de premier emploi dans la gestion culturelle.

La recherche des stages en Master 1 et 2 est effectuée à la fois par l’étudiant et les membres de l’équipe pédagogique chargés de l’encadrement. A cet effet, un annuaire des stages effectués par les précédentes promotions est exploité ainsi que le recueil de toutes les propositions de stages effectués par les professionnels.

Le suivi des stages est assuré par les responsables de stage de chaque année sous la forme d’échanges de courriers (livret d’appréciation de stage), contacts téléphoniques, voire visite dans l’entreprise d’accueil. L’étudiant est encouragé à effectuer au moins une fois durant son parcours Master un stage à l’étranger.

Lorsque l’étudiant(e) a trouvé son stage, il doit :

- Faire valider le sujet par le responsable des stages.
- Remplir la « fiche relais stage à renseigner » qui permettra au Service Administratif d’établir la convention de stage en trois exemplaires qui devront être impérativement signés respectivement par le Doyen de la Faculté d’Economie et de Gestion (FEG), l’Enseignant responsable des stages, l’étudiant et l’entreprise d’accueil, avant le départ en stage de l’étudiant.

Durant les dernières années universitaires, les étudiants de l’IUP AIC qui souhaitaient effectuer un stage à l’étranger ont été accueillis dans les pays suivants : Belgique - Inde - Argentine - Egypte - Italie - Etats-Unis - Burkina Fasso - Sénégal - Grande Bretagne - Brésil - Espagne - République de Djibouti - Bosnie-Herzégovine - Mexique - Suisse - Lettonie - Canada - Gabon - République Tchèque - Chine - Bolivie - Roumanie - Corée - Kenya - Bénin - Yémen - Chili - Mali - Cameroun - Timor - Maroc - Australie - Russie