Politique de stage

La politique de stage est mise en place en M1 et dans tous les M2 avec une gradation dans les objectifs professionnels.

En M1, la politique de stage s’articule autour du projet professionnel encadré qui consiste en la recherche et l’étude d’un domaine d’activité choisi par l’étudiant avec, le cas échéant, un stage d’observation. Cette démarche de recherche et d’élaboration d’un projet professionnel fait l’objet d’une unité d’enseignement qui permet à l’étudiant de préciser ses intentions et de collecter les informations nécessaires à la finalisation de son stage longue durée durant l’année de M2. Le projet professionnel est piloté par un enseignant responsable qui assure la cohérence méthodologique des projets, un enseignant référent désigné dans le corps des intervenants des spécialités de M2 est aussi sollicité afin d’encadrer plus spécifiquement les projets dont les thématiques se rapprochent des spécialités du Master dans lequel il intervient. Ce travail débouche sur la rédaction d’un dossier synthétique qui fait l’objet d’une soutenance avec une évaluation sur la méthode et l’objet par les deux enseignants concernés associés à un représentant du milieu socioéconomique.

    

      En M2, la politique de stage s’articule autour de deux modes d’organisation. Une organisation en alternance et une organisation en 6 mois groupés.

  • L’organisation en alternance (stage le lundi, mardi, mercredi et cours le jeudi, vendredi) permet aux étudiants d’avoir une relation professionnelle dès le début de l’année et favorise le réinvestissement des savoirs qui sont dispensés en semestre 3 dans leur travail de mémoire.
  • L’organisation en 6 mois groupés permet aux étudiants une immersion totale dans le monde professionnel et une mobilité géographique plus importante notamment à l’international.

 

  Recherche et accompagnement de stage

La recherche de stage est collectivisée entre les M2 au sein d’une cellule d’insertion professionnelle pilotée par un enseignant de l’équipe qui centralise les demandes de stages et donne les différents contacts à l’issu d’un entretien préalable, permettant d’évaluer le projet professionnel de l’étudiant. Ce mode d’organisation évite une multiplication des demandes auprès des différents partenaires et assure une meilleure affectation des stages par rapport aux objectifs définis par les étudiants. Cette organisation contribue en outre à un meilleur suivi de l’avancement de la recherche de stages et permet la négociation éventuelle de missions spécifiques. Ce dispositif est organisé comme un support et une aide pour orienter les efforts de recherche des étudiants qui contribuent à des compétences essentielles pour leur future insertion professionnelle.

  Mémoire professionnel

Les stages sont la base de la rédaction d’un mémoire professionnel qui fait l’objet d’une soutenance devant un jury composé d’au moins trois personnes (le directeur de mémoire, le responsable du stagiaire dans la structure d’accueil, un rapporteur universitaire). La rédaction du mémoire professionnel  est une étape importante de l’élaboration et de la valorisation des compétences de réflexion, d’analyse et d’action des étudiants. Une méthodologie spécifique a été élaborée pour que le mémoire soit le reflet de sa capacité d’application des méthodes et des réflexions au domaine professionnel particulier dans lequel l’étudiant a effectué ses missions de stage.